Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Expériences > Radiolyse > Pompe-sonde

Pompe-sonde

par Elyse - publié le , mis à jour le

Détection résolues en temps en absorption optique par la méthode pompe-sonde

Le dispositif de détection ultrarapide de type pompe-sonde profite de la synchronisation intrinsèque entre le laser et le faisceau d’électrons.
Les sources lumineuses d’analyse sont générées par optique non-linéaire à partir du laser. Leur capacité s’étendent depuis l’UV jusque vers l’infra-rouge proche grâce d’une part aux sondes dite « supercontinuum » (« SCG ») générées dans un cristal CaF2, élargissant la gamme spectrale de 340 à 800 nm et d’autre part à un supercontinuum adapté et une barrette de photodiodes InGaAs associée à un spectrographe Vis – Nir conçu dans le groupe ELYSE, pour des mesures entre 700 et 1400 nm.
Réalisées sous forme de modules, les sources de supercontinuum peuvent être échangées rapidement ou bien être incorporées dans d’autres montages d’absorption transitoire comme par exemple celui adapté à l’eau supercritique. De plus, une configuration optique innovante permet de coupler le supercontinuum UV-Vis ou Vis-Nir avec le faisceau de 260 nm
L’absorption transitoire peut être acquise en un seul coup sur une large gamme spectrale au moyen de détecteurs multicanaux couplés à un polychromateur.
Ces systèmes offre une sensibilité < 0.05% sur la variation en densité optique.